D'aucun dira que le curling, c'est une sorte de pétanque sur glace, un autre que, oulala surtout pas !!! Qu'il faut le voir comme une partie d'échec, où les pions ne se déplacent pas toujours comme prévu...

Pour vous faire votre propre opinion, voici une représentation , simple, de ce que peut être le curling, qui est, et là c'est sûr, un sport de glace et de glisse.

En premier lieu, la piste: à quoi ressemble t elle ? Puis, les règles: que faire, toujours avec Fair-play, sur cette fameuse piste ? Ensuite le lancer et le balayage, pour savoir comment faire ce qu'on a appris dans les règles. Pour finir, le matériel : avec quoi le fait on ?

La piste

Elle mesure 44,50 m de long sur 4,75 m de large.

38,40 m exactement entre les starts (Hack) et le centre de la cible (maison) : ça en dit long sur la dextérité nécessaire pour placer les pierres à l'endroit voulu !!

 

Les règles

Une équipe se compose de 4 joueurs, dont le "skip". Ce dernier, placé dans la maison, donne les consignes à ses partenaires pour définir la direction, la force et l'effet à donner à la pierre à chaque lancer. Ensuite il gère la trajectoire de la pierre qu'il peut affiner à l'aide des balayeurs.

Chaque joueur lance 2 pierres. Chacun participe au blayage.

L'objectif est de marquer des points en positionnant ses pierres au plus près du "Dolly". On marque autant de point que l'on a de pierres plus proches du centre que la meilleure pierre adverse (comme à la pétanque, quoi !!).

Le match se déroule généralement en 8 manches ou "ends", avec une limite à 2 heures.

Au bout des 8 manches ou des 2 heures, c'est pas compliqué: celui qui a le plus de points a gagné.

 

Le principe de base est on ne peut plus simple. Les subtilités réglementaires ne sont pas détaillées dans cette approche vulgarisée.

La matériel

Les chaussures de Curling sont spéciales. Attention, il y a bien une chaussure droite et une chaussure gauche pour garder le côté pratique de la chaussure. La particularité vient des semelles. L'une est glissante alors que l'autre ne l'est pas.  Sans surprise, c'est sur la glissante que l'on va se porter lors du lancer et sur laquelle on glisse pour se déplacer sur la glace. En gros, l'autre, c'est le moteur.

Il existe aussi un système de semelles amovibles à glisser sous les chaussures ordinaires.

Attention aux distraits qui s'élancent des starts avec deux semelles "anti-glisse". ça s'est déjà vu, et le résultat n'est pas....formidable.

Le balai.... Le fameux balai !!! Celui qui suscite tant de questions, et pourquoi pas d'admiration, chez les non initiés. Et oui, on frotte dur avec ce bel outil. Il permet de rallonger la trajectoire de la pierre en même temps qu'il la rend plus rectiligne.

La précision d'une pierre commence dans les mains du lanceur, mais s'affine au bout des balais des balayeurs. Le tout sous les commandements du skip qui ne quitte pas la pierre des yeux pendant tout son parcours.

Si vous avez des doutes sur l'utilité du balayage, cliquez là.(même sans parler allemand, vous comprendrez).

 

Pour choisir du matériel, vous pouvez jeter un oeil ici.

formulaire inscription 2014 2015
inscription+2014+2015.pdf
Document Adobe Acrobat [3.8 MB]
Télécharger
inscription 2014 2015
inscription+2014+2015.jpg
Image JPG [1.7 MB]
Télécharger